Après des années avec une date de sortie floue (“when it’s done”), Rage vient tout d’un coup de se voir attribuer à la QuakeCon une date très précise, et très lointaine : le 15 septembre 2011 (le 13 septembre en Amérique du Nord). Soit un peu plus de sept ans après le précédent jeu d’id. Rien n’empêche le jeu d’être encore repoussé, ceci dit.

Si vous vous demandez à quoi ça peut bien servir d’annoncer une date de sortie publique aussi précise et aussi tôt, c’est sans surprise pour essayer de mieux vendre le jeu : en annonçant très tôt la date de sortie d’un probable blockbuster, l’éditeur espère créer une sorte de trou noir à cette date, où aucun autre éditeur ne voudrait lancer son jeu. Activision fait de même avec chaque épisode de Call of Duty, par exemple. Et évidemment, ça aide à vendre des précommandes.