En attendant de mourir d’un cancer, la Super Nanny britannique démontre dans son émission que les FPS peuvent transformer un enfant innocent en un sociopathe sanguinaire en moins de 20 minutes. Méthodologie :


Fatal1ty à 5 ans (photo d’archive)

Prenez 40 garçons et divisez-les en deux groupes. Durant 20 minutes, le premier groupe, que nous baptiserons “Les Beaufs”, jouera à un jeu de foot. L’autre groupe, “Les Tueurs”, s’entrainera à massacrer ses prochains sur un FPS. On leur fait ensuite regarder des images violentes à la TV. On constate alors que le rythme cardiaque des Beaufs est plus rapide que celui des Tueurs et on en conclut que les Tueurs ont été désensibilisé à la violence. On fait ensuite tomber des stylos devant les enfants : 80% des Beaufs nous aide à ramasser les stylos contre seulement 40% de tueurs. Conclusion : les Tueurs ont moins d’empathie.

Mais le plus effrayant n’a pas été diffusé à la TV… Seule l’équipe de NoFrag a pu se procurer les rushs de l’émission qui décrivent la suite de l’expérience qui se déroule lors d’un pique-nique. On observe alors les Beaufs (des gosses de 8 ans !) se ruer sur la bouteille de Pastis puis jouer à la pétanque en se grattant les couilles et en picolant des Kronenbourgs avant finalement de parler des jantes alu qu’ils comptent acheter chez Norauto le weekend prochain. Effrayant…