OnLive, la boîte qui semble la plus avancée sur les jeux en streaming, a fait une démo de sa technologie dans une université américaine, démo bien entendu filmée. Le principe d’OnLive : tous les jeux sont hébergés et installés sur des serveurs, et c’est là-bas qu’ils tournent. Autrement dit, rien (à part OnLive) n’est installé chez vous. Cela permet, selon eux, de jouer à n’importe quel jeu sur n’importe quelle machine.

La démonstration, qui est précédée d’un peu de technique, explique que les serveurs doivent être relativement proches des joueurs : au-delà de 1000km, le lag serait trop important. OnLive considère qu’un lag de 80ms est honorable, et c’est le chiffre qu’ils visent. Notez que l’on parle là du lag entre le moment où vous appuyez sur une touche et celui où l’action a lieu…

Côté catalogue, tous les gros éditeurs (à l’exception d’Activision, et évidemment de Microsoft, Sony et Nintendo qui n’ont guère envie de se faire piquer le marché) semblent avoir signé avec OnLive, et on peut voir dans la vidéo des jeux d’Ubisoft, Eidos, Electronic Arts & co. Surtout, on y voit Crysis joué depuis un Macbook, depuis une console et même depuis un Iphone, prouvant donc que leur système de streaming fonctionne au moins correctement pour ça.

La vidéo est très longue (49 minutes) mais vaut largement le coup d’oeil si vous vous intéressez au sujet.