Si vous voulez voir à quoi ressemblera Stalker Call of Pripyat sur votre machine, il vous suffit de télécharger ce benchmark de 420Mo qui vous fera faire un petit tour de Pripyat de jour, de nuit, sous la pluie et aux aurores. Comme vous pouvez le constater, le moteur a été sacrément optimisé depuis le tout premier Stalker :


Faites péter vos scores dans les commentaires

Le plus beau, c’est que sur la vieille version Russe que nous testons actuellement, nous n’avons encore vu aucun bugs !

Pour télécharger le benchmark, je vous conseille d’utiliser ce miroir, car le site officiel semble être complètement dans les choux.