IGN s’est fatigué à remplir deux pages de texte pour entourer sa vidéo exclusive d’Operation Flashpoint 2. Ils n’auraient pas dû. La vidéo elle-même est un petit phénomène : en une minute à peine, elle ferait gerber un aveugle tant son choix de couleurs est, disons, audacieux.

La seule explication rationnelle est que Codemasters enferme ses développeurs dans une cave, et que ceux-ci n’ont pas vu la lumière du jour ni la couleur du ciel depuis plusieurs années. Dans l’obscurité, éclairés seulement par les écrans d’ordinateurs, leur vision du monde extérieur s’est peu à peu déformée pour atteindre une dimension onirique. Ca, ou alors un stagiaire a fait joujou avec les couleurs dans Adobe Premiere.