On savait déjà que Rogue Warrior n’était plus développé par Zombie Studio. On sait maintenant qui les remplace : Rebellion, qui semble s’être fait une spécialité de récupérer les jeux dont personne ne veut. Jugez par vous-même : leur dernier FPS, Shellshock 2, en plus d’être une vilaine bouse, est une licence abandonnée par Guerrilla Games (Killzone) ; leur prochain FPS, Aliens VS Predator 3, a été annoncé après l’abandon probable du FPS Aliens de Gearbox ; enfin, ils s’occupent aussi, selon la rumeur, de Star Wars Battlefront 3, abandonné par Free Radical. Avec tout ça, autant dire qu’on attend avec impatience Rogue Warrior.


Mais Rogue Warrior, c’est quoi ? Lors de sa première annonce fin 2006, Bethesda et Zombie parlaient d’un FPS non-linéaire, avec du co-op, assez réaliste et méchant, tiré des romans de l’ancien Navy Seals Dick Marcinko, une sorte de sous-Tom Clancy. Le jeu utilisait l’Unreal Engine 3 et devait sortir fin 2007. Oubliez tout ça : en confiant le jeu à Rebellion, Bethesda n’a conservé que la partie avec Dick Marcinko (après tout, ils ont payé la licence).


Le jeu utilise désormais le moteur propriétaire de Rebellion et sortira sur PC et consoles fin 2009. Il s’agit d’un FPS basique, où l’on joue un clone de Sébastien Chabal doublé par Mickey Rourke (je ne plaisante pas : la moitié du communiqué de presse consacré au jeu ne parle que de ça). Le jeu a été montré à la presse américaine, et les previews ne sont pas glorieuses : Kotaku parle d’un shooter basique qui résume la guerre froide à une série de jurons et de catchphrases, IGN compare le jeu à Quantum of Solace et Call of Duty 5… (le jeu reprend notamment le même système de couverture que le dernier James Bond). Gamespot fait aussi remarquer qu’il y a 25 “stealth kills” (en vue externe, comme pour le système de couverture) très violents.


Il y a quelques autres previews : TeamXbox, Videogamer, Eurogamer, Play, G4… Et des interviews chez Shacknews et Gamespot. Rebellion a maintenant six mois pour sortir le jeu, qui devrait arriver pile poil un trimestre avant AvP3. Pas vraiment rassurant.