Atari corrige : le DRM de Riddick Dark Athena limite le jeu à des installations sur trois machines différentes. C’est moins abominable, mais toujours relou.