Gabe Newell répond à un fan inquiet de la présence du logo EA dans la pub TV pour Left 4 Dead. En effet, suite à l’intégration d’un système de protection à base de DRM dans Spore, ce consommateur rebelle décida de ne plus filer un rond à EA. Réponse de VALVe :

“L4D est entièrement développé par VALVe et si vous achetez l’un de nos jeux sur Steam tout l’argent ira dans nos poches. Nous avons des partenaires à travers le monde pour la distribution en magasin (graver les DVD, faire les boites) et EA est l’un d’entre eux.

En ce qui concerne les DRM, la plupart des stratégies basées dessus sont juste stupides. L’objectif devrait être d’ajouter de la valeur au produit en offrant un meilleur service (rendre le jeu plus facile à lancer quand je veux et comme je veux), et non de supprimer de la valeur (peut-être pourrai-je lancer mon jeu ou peut-être que les DRM m’en empêcheront).

Nous conseillons vivement aux développeurs et aux éditeurs d’abandonner l’utilisation de DRM mal conçus ; plus généralement il y a actuellement un consensus pour l’abandon de ce type de stratégie.”

Gabe le répète de plus en plus souvent : pour lutter contre le piratage, faites en sorte qu’un jeu acheté ait un avantage sur un jeu piraté. A ce propos, GTA4 est sorti hier sur PC, il est blindé de DRM, il n’offre aucune pluvalue par rapport à la version warez et fort logiquement il explose tous les records sur les réseaux P2P pirates.