Le directeur général de Nobilis nous a envoyé un petit mail guilleret ce matin pour nous signaler une erreur dans notre news sur l’annonce de SAS Secure Tomorrow, la prochaine bouse de City Interactive.

Je viens de lire les commentaire de NETSABES à propos du jeu cité en sujet.
Je trouve INADMISSIBLE de lire le commentaire suivant : “Sortie théorique ce trimestre, et probablement l’an prochain en France chez Nobilis ou un truc du genre”.
De quel droit ce type se permet de cracher sur un éditeur ?
Pour votre information, NOBILIS ne distribuera pas ce jeu. Il faudrait peut-être que cette personne suive l’actualité et l’évolution des éditeurs car il se serait aperçu que NOBILIS a changé considérablement depuis deux ans et se focalise désormais sur ses propres productions.
Ce genre de commentaire totalement subjectif ne fait pas honneur à votre site par le manque de pertinence de vos interventions.

Et Nobilis sait de quoi il parle: ils ont édité un paquet de jeux City Interactive par le passé, dont les quatre premiers Terrorist Takedown (TT, TT Payback, TT: Opération Mogadiscio et TT: dans l’enfer de la jungle colombienne). On comprend le traumatisme.

SAS Secure Tomorrow sortirait donc plutôt chez Cdv Madrics, qui a eu le malheur de récupérer la distribution de City Interactive depuis l’été dernier. Nobilis, de son côté, sort désormais plutôt ce genre de jeux.

Et n’oubliez pas, amis éditeurs, sur NoFrag, on trouve précisément «ce genre de commentaire totalement subjectif»:

Aujourd’hui, la libre-expression, du moins la nôtre, est devenue le fondement de NoFrag. N’attendez de nous ni professionalisme ni sérieux, si nous écrivons c’est uniquement pour nous faire plaisir et nous préférons souvent raconter des inepties plutôt que d’adopter le ton insipide et sans saveur des autres sites internet à caractère informatif.

Notre page A propos.