Free Radical aimerait savoir sur quelle plate-forme ses clients (c’est toi, lecteur) veulent jouer à TimeSplitters 4.