“Pour le multi nous avons créé un système de jeu par équipe à l’échelle d’une section. L’ordinateur (ou les joueurs) détermine un commandant dans chaque équipe. Celui-ci a en charge des outils et des options en plus. Une partie pourra accueillir 10 joueurs par équipe. Les équipes poursuivent des objectifs sur chaque carte lors de rounds qui ne durent que quelques minutes. Un match comporte un certain nombre de rounds et l’équipe qui adopte la meilleure tactique et qui communique bien parviendra souvent à s’imposer même si les adversaires ont des individualités de meilleure qualité.”
Randy Pitchford interviewé par JeuxDeGuerre

Randy nous liste aussi quelques unes des rares nouveautés : des décors destructibles et des armes précises. En effet, dans les premiers Brothers in Arms, Gearbox s’était dit qu’il serait intelligent de faire des fusils incapables de toucher une cible humaine à plus de 30 mètres. Explication du père Randy :

“On nous a rapporté à propos des combats dans la réalité que moins d’un tir sur 1000 touche une cible humaine en conditions réelles.”

Heureusement qu’ils n’ont pas fait un FPS contemporain, car dans les conflits modernes il faut compter 300.000 balles pour chaque tué. Pour information, la portée effective du Kar98k ou du M1 Garand est de 500m.