Après VALVe, Crytek et id Software, c’est au tour d’Epic de profiter du contrat EA Partner qui permet aux développeurs indépendants de signer avec l’éditeur Electronic Art tout en conservant une très grande autonomie. Il ne reste plus que Monolith, qui travaille actuellement avec la Warner, et EA aura fait main basse sur tous les développeurs de FPS indépendants et talentueux.

Le projet concerne une nouvelle IP (Intellectual Property). Autrement dit, il ne s’agit pas d’une suite. Le jeu sera développé par People Can Fly (Painkiller) et distribué sur PC, X360 et PS3. Connaissant le passé d’Epic et de People Can Fly, il y a 90% de chances pour que ce soit un FPS.