Durant un an et demi, id Software a travaillé sur Darkness, un FPS d’horreur où le joueur incarnait un type venant de crasher son avion sur une île. John Carmack et Tim Willits décidèrent de tout annuler car :

  1. Les graphismes du jeu étaient très sombres.
  2. Le gameplay se basait sur des monstres jaillissant de coins obscurs.

En résumé, ils ne souhaitaient pas reproduire les points faibles de Doom 3. Carmack acceptent les critiques faites sur Doom 3 et ajoute qu’un jeu vidéo doit donner le sentiment d’être “victorieux” : c’est plus facile de flatter le joueur dans un FPS d’action classique que dans un jeu d’horreur où la mort peut frapper à n’importe quel moment.