Hier, c’était Flagship Studios qui fermait, aujourd’hui c’est Eidos qui décide de se débarrasser des gars accusés d’avoir développé Conflict Denied Ops.

Autre manquantes à l’appel : les Frag Dolls UK. Après trois ans de bons et loyaux services, l’équipe anglaise à la botte d’Ubisoft annonce son départ. Quant aux petites françaises, elles ont disparu de la toile depuis plus de 7 mois sans même qu’on s’en aperçoive. L’équipe américaine vogue à présent seul sur le radeau de la méduse. Bonne chance les filles !