Le boss de Saber Interactive tente de défendre Timeshift en critiquant les critiques et en nous faisant croire que son super jeu se vend super bien ce qui est super faux.