Les frères Strougatski n’ont pas écrit que Stalker, ils ont pondu un petit paquet d’autres romans. Et depuis le succès de S.T.A.L.K.E.R., ça se précipite pour les adapter. Autre FPS issu d’un roman strougatskien, donc, Inhabited Island: Prisoner of Power est développé en Russie, par Orion.

Orion est un studio avec un pedigree intéressant : ils ont pondu Hellforces, Stalin Subway (1 & 2) et Dusk-12. Vous aurez beau chercher, vous n’y trouverez même pas un jeu moyen. Que des crottes. Autant dire qu’on a hâte de ne pas jouer à Inhabited Island: Prisoner of Power, et qu’on n’a lu qu’en diagonale la nouvelle interview sur le jeu.

Pour le plaisir des yeux, une petite galerie :