Halo 3 sort demain, mais les premiers tests sont arrivés en rafale durant la nuit. J’imagine qu’aucun d’entre eux n’a la moindre chance de convaincre qui que ce soit d’acheter ou non le jeu, mais c’est toujours marrant de lire ce que les Grands Reporters pensent d’un titre aussi attendu.

Joystiq ouvre le bal en faisant remarquer que les testeurs ont reçu Halo 3 dimanche et qu’il n’est pas encore possible de jouer en ligne. Ils se contentent donc d’une pre-review où ils font remarquer que l’IA de vos coéquipiers n’est pas terrible et que les checkpoints ne sont pas toujours bien placés. D’après eux, Halo 3 ne méritait de générer autant de bruit, mais malgré les imperfections du jeu, n’importe quel joueur digne de se nom se doit de l’acheter.

Dailygame regrette les trop nombreuses similitudes avec Halo 1 et 2 : une mission ressemblant à “Library”, une carte dans la glace, une autre dans un vaisseau infecté par le Flood et une fin (attention spoiler) où il faut piloter un Warthog à travers un bâtiment qui s’écroule… Malgré un multi s’annoncant excellent, la campagne solo les a déçus : “The game’s far too reliant on old gameplay tricks and recycled levels, and it really lost its narrative power.” Verdict : 8,8/10.

TeamXbox, en bons fanboys, noircit quatre pages de merde dénuées d’esprit d’analyse. Ils remarquent simplement que la difficulté est un peu faible, mais à part ça Halo 3 est le meilleur jeu de la X360. Verdict : 9,7/10.

Shacknews souligne l’excellence du mode multiplayer : beaucoup d’options, très customisable, facile d’organiser ou de rejoindre une partie, il sera sans doute joué durant de très longues années. Ils rédigent un test séparé pour la campagne solo, et si vous ne devez en lire qu’un, c’est celui-là. Tout d’abord, ils reconnaissent qu’on a déjà vu plus beau sur X360. Les modèles des PNJ sont grossiers, tout comme les textures. Mais ce n’est pas pour autant que les graphismes sont ratés, car les vastes paysages et les batailles épiques donnent au jeu un aspect grandiose très immersif. Shacknews estime que le scénario est digne d’un roman de SF et que le jeu délivre moins d’émotions que ses pub TV. Malgré ça, on peut prendre plaisir à rejouer la campagne encore et encore, grâce au coop, mais aussi grâce aux cranes cachés : quand vous les trouvez et que vous les activez, le jeu devient plus dur (ennemis plus résistants, pas de checkpoint, etc.), mais votre score à la fin de la campagne sera plus élevé. En coop, vous pourrez aussi activer un système de score pour comparer vos performances. Schacknews n’attribue pas de notes aux jeux qu’ils testent, mais il est évident qu’ils ont adoré Halo 3.

Eurogamer, contrairement à Shacknews, a adoré le scénario et la narration. Ils apprécient les petites innovations du gameplay, comme l’utilisation de matériel et la possibilité d’arracher des armes montées sur trépied pour s’en servir Rambo style. Ils estiment que le moteur 3D est une simple version améliorée de celui de Halo 2 : il n’est en rien impressionnant, mais l’univers est cohérent, il n’y a aucun bug d’affichage et surtout, les temps de chargement sont courts et le framerate excellent. Sur console, c’est rare ! Eux aussi ont remarqué que le jeu était trop facile : ils l’ont terminé en 8h… Ils vous conseillent donc de choisir directement la difficulté “heroic”. Les premiers niveaux donnent l’impression d’une grande liberté, mais on ne s’y perd jamais et il est impossible de rester bloquer. Par contre, ils sont d’accord avec Shacknews pour dire que le dernier tiers est moins réussi. Selon eux, Halo 3 est un FPS très pur : pas de RPG, peu de véhicules, juste du combat à base de flingues et de grenades. Verdict : 10/10.

Firingsquad a l’honnêteté de ne tester que le solo. Ce sont les seuls à trouver que l’IA de vos coéquipiers n’est pas médiocre. Par contre, ils trouvent que les niveaux sont plus linéaires que ceux de Halo et deviennent parfois répétitifs. Ah, et ils notent que le jeu est moins beau que Gears of War, mais ça, on l’avait compris. Verdict : 9,2/10.

IGN, tout comme ses petits camarades, trouve le jeu bien trop facile. Même en difficulté légendaire, quatre bons joueurs en coop finiront la campagne solo en 4-5 heures. Verdict : 9,5/10.

Gamespot signe le test le plus compact du lot. On retiendra simplement que Halo 3 a une vraie fin, mais une fin qui pose des questions, ouvrant la porte à un Halo 4. Verdict : 9,5/10.

On conclura avec ce test vidéo dont la principale qualité est d’être disponible en HD :

Dans l’ensemble, les Grands Reporters ne nous annoncent aucune surprise : le gameplay a peu changé, les graphismes n’ont rien de révolutionnaires mais ils sont cohérents et fluides, et le multiplayer extrêmement riche promet une durée de vie infinie. En somme, ce n’est pas le meilleur jeu du monde, mais c’est le meilleur Halo de la série.