C’est officiel, vous lisez en ce moment la dernière news Postal 3 sur NoFrag. La vidéo de gameplay ci-dessous confirme qu’il ne s’agit plus d’un FPS mais d’un TPS à la mode console :

Non contentes de transformer Postal en TPS, ces satanés consoles obligent aussi les développeurs à censurer leur jeu, le dénuant ainsi de son principal intérêt. Pour l’instant personne ne parle ouvertement de cette autocensure, mais il suffit de regarder la vidéo pour constater que Postal n’est même plus l’ombre du jeu révoltant et improbable auquel nous jouions sur PC.

Comment Running With Scissors en est arrivé là ? Ce n’est pas difficile à comprendre. Vince Desi, la grande gueule à la tête du studio de développement le moins politiquement correct du monde, l’explique chez RPG Vault :

J’essaie d’expliquer ça depuis des années et personne ne comprend. Pourquoi avoir créé une classification AO (Adult Only) si le produit en question, une fois correctement étiqueté, n’est jamais mis à la vente ? Quel est l’intérêt ? Veulent-ils forcer l’éditeur à modifier son jeu et à le resoumettre à l’ESRB dans l’espoir d’obtenir une classification M (17 ans et +) ? Je veux du AO, laissez-moi acheter du AO. Si vous voulez du AO, vous devriez pouvoir acheter du AO.

Pourquoi pointons-nous du doigt les consoles ? Car ce sont leurs constructeurs, Sony, Microsoft et Nintendo, qui refusent catégoriquement qu’un jeu AO sorte sur leurs machines. S’ils ne changent pas un jour de politique, jamais vous n’aurez l’occasion d’acheter un jeu AO sur console. Jamais vous n’aurez la possibilité de voir couler votre pisse next gen sur la tête d’une jeune fille vous suppliant à genoux de ne pas l’assassiner.


Postal 2 sur PC…

Le PC étant une plateforme ouverte, les développeurs n’ont pas ce problème. Le pire qu’il puisse leur arriver c’est de ne pas trouver d’éditeur et d’être obligé de vendre leur jeu uniquement sur le net.