L’ex-patron de Ritual, nommé il y a quelques semaines, revient sur la situation de Ritual après son rachat : il explique en substance que c’est plutôt cool de bosser sur autre chose que des FPS. Il souligne que même s’ils n’ont sorti pratiquement que des FPS, les développeurs de Ritual ont bossé sur plein de projets (annulés par les éditeurs) dans des genres différents : plateforme, RPG, stratégie… Et donc, maintenant, Ritual fait des jeux grand public.

Au fait, on n’est pas censés vous le dire, mais bon : l’un des projets de Ritual annulés en 2006 (et qui ont donc mis l’entreprise dans la merde), c’était le projet de FPS basé sur le film Heat. Qui ne verra donc finalement jamais le jour.