Ubisoft continue de générer du buzz en ajoutant quelques éléments au site de marketing viral BewareSamFisher. Il y est expliqué que Sam Fisher aurait attaqué des banques et tué de nombreux civils sans prendre la peine de se masquer ou de désactiver les caméras de sécurité. Lors de son jugement, il n’a pas fait appel à un avocat et a plaidé coupable à tous les crimes dont il a été accusé.

A ce qu’il semble, Ubisoft est bien parti pour faire souffrir son héros qui est devenu plus humain et moins infaillible. Voilà qui change agréablement du super agent intouchable déshumanisé des premiers épisodes auquel il était difficile de s’identifier.