En février dernier, nous étions terriblement excités par l’annonce de RattHunter, un FPS qui promettait de ne rien révolutionner du tout et qui demandait une machine d’il y a cinq ans. Aujourd’hui, nous sommes fiers de vous montrer les premières images de Rat Hunter (le jeu a été renommé, le développeur russe ayant entre temps mis la main sur un dictionnaire anglais-russe). Comme de juste, c’est horrible.

Si vous voulez rire un coup, allez donc lire cette interview : entre les questions et les réponses, je ne sais pas vraiment ce qui est le plus pathétique.