Vu chez Gamasutra (inscription gratuite) : lors d’une conférence à l’E3 ayant pour objectif de déterminer ce qui fait d’un jeu un produit AAA (ie. lucratif), Tim Willits, lead designer chez id Software, a indiqué qu’avant de mourir il aimerait créer un jeu pour enfant. Bon, ça on s’en fout.

Là où il devient légitime de s’inquiéter, c’est quand Tim Willits déclare “Quake 3 est mon plus grand échec” :

“Le jeu offre un multiplayer parfait pour les hardcore gamers, en fait ils continuent encore d’y jouer. Mais les joueurs moins assidus, et d’autres gens qui ont vraiment de l’argent, trouvent le jeu quasiment impossible à jouer.”

Difficile de le contredire… en effet, je me vois mal conseiller à mes collègues qui jouent une fois par semaine de se mettre à un jeu aussi complexe que Quake 3. Là où ça devient inquiétant, du moins pour les cyberathlètes qui nous lisent, c’est pour l’avenir de Quake 4. Inutile que je vous fasse un dessin.

En fin de conférence, tous les développeurs présents se sont accordés pour dire qu’un jeu AAA ne pouvait qu’être un produit touchant une large audience.