On vous en parlait il y a peu, et maintenant le nouveau Call of Duty consoles, intitulé CoD 2: Big Red One, commence à se dévoiler, à quelques jours de l’E3.

Contrairement aux opus précédents, ce nouveau Call of Duty fait un focus sur une division militaire et suit son parcours dans la seconde guerre mondiale pendant 3 années. C’est donc la Big Red One qui est à l’honneur, la première division d’infanterie américaine. Sa première bataille se déroule dans le cadre de l’Opération Torch, en 1942, avec le premier gros débarquement des Alliés. Elle participe aussi, et surtout, à l’opération Overlord, en débarquant sur Omaha Beach un certain 6 juin 1944.

Pour le reste, on semble rester dans du Call of Duty classique. La campagne solo, très scénarisée et scriptée, va permettre de suivre la progression de soldats lambda au cours des différentes opérations militaires, et on évoluera avec des coéquipiers qu’on ne pourra pas diriger. Oui, des boulets. Enfin non, pas des boulets, car cette fois, c’est promis, l’I.A. va être l’objet de toutes les attentions. Forcément. On ne peut qu’y croire. Classique aussi : la présence d’experts militaires dans le processus de développement du jeu, gage d’authenticité et de réalisme historique.

Développé par Gray Matter (CoD: United Offensive) et Treyarch (Spiderman 2) qui est censé apporter son expertise console, CoD 2: Big Red One est prévu pour cet automne, sur PS2, NGC, et Xbox. La galerie d’images complète est chez IGN.