The Inquirer se pose la question de savoir si l’EULA de Half-Life 2 est bien légale. Premièrement, il est indiqué sur la boîte que vous aurez besoin d’une connexion internet pour jouer, mais il n’est marqué nul part que vous devrez installer Steam, créer un compte et l’utiliser systèmatiquement à chaque fois que vous lancerez le jeu.

Deuxièmement, si vous achetez un exemplaire dont la clef a déjà été hackée, vous ne pourrez pas le ramener au magasin et vous devrez attendre deux semaines que VALVe/Vivendi vous le remplace.

Troisièmement, vous ne pourrez pas revendre le jeu sans avoir à payer 10$ pour transférer votre CDKey de votre compte Steam vers celui de l’acheteur. Or l’EULA ne mentionne pas l’existence de Steam et encore moins la taxe de 10$ que vous préléve VALVe si vous voulez revendre votre jeu.

Une association de consommateurs allemande a commencé à se bouger les fesses pour faire respecter nos droits. L’affaire risque d’être intéressante.