Medal of Honor : Pacific Assault a fait pas mal de bruit avant sa sortie. On ne compte plus les previews mettant en avant le réalisme incroyable du jeu et les script permettant de recréer des batailles d’une intensité rare. Après avoir bien léché les bottes d’EA, les gros sites de news testent le jeu et se rendent compte que finalement… c’est un peu de la merde :

IGN (78%) s’excuse d’avance auprès des fans de trouver le jeu merdique (car pour eux, 78% est une note médiocre). Ils trouvent naze que le jeu soit si scripté, que les ennemis spawnent de nul part et que les cartes ne soient que de longs couloirs. Ils ajoutent que le jeu rame, que la souris lag et que les commandes répondent mal. De plus, vos coéquipiers ne servent quasiment à rien tellement ils sont inefficaces et vous passez votre temps à vous faire tirer dessus par une IA invisible planquée dans la jungle.

Gamespy (70%) dit tout pareil au point qu’on se demande si ce n’est pas le même gars qui a écrit le test (après tout, c’est la même boîte). Après s’être donc excusé auprès des fans de trouver le jeu merdique, ils remarquent aussi que les ennemis spawnent de n’importe où et que le jeu rame horriblement. Ils ajoutent que le gameplay est lent et chiant et que le jeu a beau avoir de très beaux graphismes, toutes les cartes se ressemblent.

Gamespot (89%) remarque les mêmes défauts ça les dérange moins (peut-être est-ce en rapport avec la grosse pub pour le jeu dans la marge droite ?). Bref, ils remarquent eux aussi que vos coéquipiers sont des brêles, que votre médic apparait parfois de nul part pour vous soigner, que les chargements durent souvent une bonne minute (?!!!), que l’IA est bugée et qu’il y a pas mal de soucis de clipping. Ils apprécient par contre le moteur physique, l’environement très bien rendu et les intempéries mais avouent que le jeu demande une config énorme pour tourner correctement.

Vous noterez que pas un test ne parle du réalisme formidable de Pacific Assault. A croire que tous ces journalistes qui en ont fait des pages n’en avait en fait rien à branler. Après avoir incendié MoV, les critiques piétinent donc le nouveau Medal of Honor. Avec un peu de chance, d’ici un an les joueurs aussi se lasseront de ce style de FPS scriptés et linéaires et CoD2 se ramassera un 70% chez IGN.

D’autres tests : Worthplaying 87%1up 80%.