Take Two vient d’annoncer ses résultats financiers ainsi que quelques réorganisations. La mauvaise nouvelle d’abord : Take Two affiche pour l’instant une perte nette de 14,4 millions de dollars (contre un peu plus de 5 millions de dollars de bénéfices l’an dernier à la même période). Évidemment, la sortie de GTA: San Andreas sur PlayStation 2 dans un mois (et en 2005 sur PC, c’est confirmé) devrait un peu changer la donne.

Mais tout ça, finalement, on s’en fiche un peu. Côté FPS, Take-Two, c’était surtout Gathering, et Gathering, c’est terminé : Take-Two a décidé de supprimer ce label et de fusionner le contenu de son catalogue avec celui de Global Star, son label de jeux budget. Pour mémoire, Gathering, c’était Chrome, Vietcong et Hidden & Dangerous 2. Les premiers FPS sous label Global Star seront Sabre Squadron (l’add-on d’Hidden & Dangerous 2), Close Combat: First to Fight, Serious Sam 2 (plus tard) et Duke Nukem Forever (pour lequel Take-Two ne peut évidemment toujours pas fournir de date).

Gathering, c’était surtout à l’origine un projet d’éditeur indépendant : G.O.D. (pour Gathering of Developers), un éditeur créé en 1998 par des développeurs pour tenter de changer un peu l’industrie vidéoludique. Ça sera vite un ratage, suivi d’un rachat par Take-Two. Gathering of Developers deviendra alors GodGames puis tout simplement Gathering. Pour l’anecdote, c’est G.O.D. qui avait racheté à Infogrames les droits d’édition de Duke Nukem Forever, il y a quatre ans. À l’époque, 3D Realms annonçait que DNF sortirait durant le second semestre 2001. Mais si, mais si.