Dans une interview à GenGamers, l’un des développeurs du FPS indien Codename Xtreeme Forces explique que son jeu n’est pas un FPS classique mais bien un « système d’interaction s’interfaçant avec le monde du jeu et permettant de dialoguer avec d’autres personnages, d’utiliser des objets de manière réaliste et de diriger une escouade ».

Ce charabia à base de langue de bois tend surtout à montrer que c’est un FPS tout ce qu’il y a de plus classique. Je suis à peu près certain que l’attaché de presse qui s’occupait de Fire Warrior a un jour sorti sensiblement la même définition de son jeu.

L’interview contient tout de même une info notable : le jeu ne devrait pas sortir avant la fin 2005 (oui, dans un an et demi, vous avez bien lu). Bon, on plaisante, on plaisante, mais c’est pas tout ça, hein, y’a des développeurs qui doivent aller bosser, là.