Jason Hall, l’ancien PDG de Monolith qui vient de se faire engager à la tête de la toute nouvelle division jeux vidéo de Warner Bros., s’exprime chez Reuters, HomeLan et surtout GameInformer.

Globalement, il dit que jusqu’ici tous les studios de Cinéma se sont cassés les dents car ils ne connaissent rien à l’industrie du jeu vidéo : ils produisent un film, se disent que ce serait une bonne idée de faire le jeu qui va avec et se débrouillent pour le sortir en même temps. Le jeu doit donc être terminé en 8-9 mois, les développeurs talentueux refusent de travailler dans de telles conditions, résultat : les jeux basés sur une licence sont à la fois bâclés et développés par des losers.

Mais Jason Hall sait ce que c’est que de développer des jeux. Il connait le métier, a les épaules pour manager des équipes de développement, sait comment communiquer avec les éditeurs et bénéficie d’un large réseau relationel. Il nous promet de ne développer que des bons jeux basés sur des licences de film.

Nous ne demandons qu’à le croire et lirons avec intérêt les annonces que Warner Bros. Interactive Entertainment ne manquera pas de faire dans quelques mois.