IncaGold, pas vraiment célèbre pour la qualité et la finition de ses jeux, a annoncé le développement de Contract Killer (une expression à la mode, on la retrouve également dans le tout juste annoncé Contract J.A.C.K. – Just Another Contract Killer). Le jeu, prévu pour ni plus ni moins que le mois prochain, mélangera Third-Person Shooter à la Hitman et FPS. Hitman est d’ailleurs l’une des inspirations du jeu.

On nous promet une intelligence artificielle supérieure, comme d’habitude, des niveaux à la configuration aléatoire (comprendre que les ennemis auront le bon goût de changer de place à chaque fois), de grandes maps tirées de Las Vegas, et plein d’autres trucs. Comme par exemple le fait que les ennemis puissent repérer Dominick, votre anti-héros, tant à la vue (quelle surprise !) qu’au son.

Les intéressés se reporteront sur les différents articles publi-informationels réalisés par Avault : une preview, une interview d’employés d’IncaGold, et, comble du ridicule et summum de l’abandon déontologique, une interview virtuelle du héros du jeu.