L’interface du commandeur

Pas de test de natural selection sur Nofrag ? Le mod rassemble pourtant maintenant pas mal de joueurs et il y a aujourd’hui 500 serveurs dans le monde ce qui n’est pas négligeable. Remarquez ce n’est pas la quantité qui fait la qualité bien qu’ici le jeu soit une révolution au niveau du gameplay puisqu’il allie finement les genres RTS et FPS sur le moteur d’half life et oppose les marines (les gentils) aux iraki…aliens (les méchants). On pouvait s’attendre au pire on n’a pas eu le meilleur mais pas loin. Il fallait que DoN HorN, un honnête pigiste s’y colle. [–SUITE–]

Graphiquement ? bah c’est du HL…


Dans la peau d’un
Alien qui mange

Bon je vois d’ici les défenseurs du moteur d’hl me sauter dessus (il y en a encore ?). Graphiquement pour du hl c’est pas mal. Les models sont bien trouvés mais il y a un contraste énorme entre les humains et les aliens. Objectivement je trouve les models humains assez moches et patauds dans leurs animations. Ils bougent comme des pachydermes qui auraient mal digéré leur quatre heure. D’un autre côté les armes sont assez bien réalisées et sont classiques avec leurs modèles futuristes.

Il faut bien dire que côté alien, c’est beaucoup mieux. Les textures et les formes sont bien trouvés même si les bébêtes ressemblent à des crachats (donc à des aliens), elles se tortillent à merveille et il y a eu un réel effort sur elles contrairement aux humains. Mais nous verrons plus tard que ceux ci se vengent largement au niveau du gameplay.

Côté map ne vous attendez pas à du outdoor avec des maps de la taille de BF1942. C’est du classique et ça retranscrit bien l’ambiance de survival horror où à chaque coin sombre peut se cacher un alien. Les maps se ressemblent cependant un peu trop à mon goût mais les textures sont correctes.

En bref il ne fallait pas s’attendre à du UT2K3 mais quand on a passé les graphismes on peut se dire que NS a une bonne réalisation ce qui laisse présager du meilleur pour les autres parties du jeu.

Chef ? OUI CHEF !


We where soldiers

Venons en donc à l’innovation principale de ce jeu : le gameplay RTS. Je ne vais pas ici vous faire une review de toutes les possibilités qu’offre NS en matière de RTS (d’autres sites communautaires français s’en chargent très bien) mais juste vous expliquer en quoi cela consiste. Autant le dire tout de suite, le côté alien est raté. Il y a de bonnes idées comme le principe d’évolution dans un cocon et les structures constructibles mais le tout n’est qu’un ersatz du mode marines et en partie à cause du fait qu’il ne propose pas de mode RTS comme chez les ricains d’en face. Je caricature mais de toutes les parties que j’ai vu les aliens ne sont faits que pour servir de cible aux marines (troll ?) la preuve il est quasiment impossible de jouer marines sur les serveurs car l’équipe est toujours en supériorité numérique.

Venons en donc au côté qui nous intéresse : les marines. Ici vous avez 2 rôles à jouer : celui du troufion (l’imbécile) ou celui du commandant (le petit fils de Rommel). Intéressons nous à ce dernier. Vous avez comme objectif principal de coordonner les attaques de vos playmobils et de les équiper au mieux en nouvelles armes, nouvelles armures et nouvelles technologies. Le principe est le même que dans un RTS classique, il faudra récolter des ressources et donc explorer la carte avec l’aide de vos chers administrés. S’en suivent combats de cape et d’épée et moult aventures. Il faut cependant garder à l’esprit que ce sont vos employés qui construisent les structures que vous présélectionnez à l’endroit que vous désirez.

Côté technologie ça va de la mitraillette moyenne à la grosse en passant par le lance-grenade et le jet pack (très amusant en intérieur…). Il faudra pour les deux camps garder un œil sur le QG qui sera la cible de toutes les attaques car c’est là que vous aurez construit vos précieux points de respawn. Vous ne bénéficier cependant pas d’un droit immuable à diriger votre cause et les députés peuvent voter la commission de censure si ils pensent que votre commandement n’est pas à la hauteur du progamer à la chevelure rouge. Il y a aussi nécessité d’approvisionner vos hommes en medikit et en munitions sur le terrain moyennant recherches et finances. Je vous laisse imaginer les possibilités tactiques du mod. Il ne suffit plus d’avoir un bon teamplay mais d’être aussi bien oppressés (commandés paraît-il).

Le système de fonctionnement est instinctif et ne pose pas de problème. Tout y est simplifié et presque pour le mieux.

Pour ce qui est du mode troufion, ce n’est pas parfait. Même si le gameplay est correct on ne gère en aucun cas le recul des armes (full auto, tu es le bienvenu) et si vous êtes mal commandés il vous arrivera souvent de demander de l’aide par radio (dont le menu est assez complet d’ailleurs) au commandant sans rien recevoir. Je pense que ce n’est cependant pas un problème avec la commande de vote contre le commandant accessible à tout moment.

Votre rôle est précis. Il vous faut détruire l’adversaire en éliminant ses points de respawn et construire des postes avancés autour des points de ressources sous les ordres du maître des festivités. Là encore le jeu prend toute son ampleur pour peu que vous soyez bien commandés.

Et ça donne quoi ?


Voila la vermine locale

Je ne prends pas trop de risque en disant que NS est une petite bombe qui apporte un nouveau souffle au genre des FPS. Il faudra cependant attendre les prochains patchs pour profiter pleinement du jeu avec l’introduction du mode marines vs marines car encore une fois je pense que le jeu en alien à un intérêt limité et c’est là son principal défaut.

Au niveau de la réalisation, tout n’est pas parfait mais ça tient la route et l’on voit que les développeurs ont pris le temps de polir leur bijou. Il reste pas mal de lag mais la situations s’améliore de patch en patch. N’enterrez donc pas HL tout de suite. A titre indicatif, et très subjectivement, j’ai quand même beaucoup plus de plaisir à jouer à Natural Selection qu’à Unrea Tournament 2003.

Liens :