Homelan a réalisé une interview très complète de la devteam d’Hannibal, le jeu qui, d’après la jolie vidéo flippante qu’on vous a proposé il y a quelques temps, est déjà à classer dans le même repertoire que Call Of Cthulhu question ambiance sinistre.
L’interview revient sur la raison pour laquelle les développeurs ont “choisis” Hannibal pour en faire un jeu. On apprend aussi que notre héroine (Clarice) devra arreter les méchants en vue de les interroger pour mener son enquête. Une jauge d’inquietude pourrira sa vie et agira directement sur le gameplay.

    The most interesting one is certainly the Anxiety cited above. The player will have to deal with the Clarice’ Anxiety by closely watching an Anxiety meter. Her anxiety will increase according to several factors: her level of injury, reprimands from her hierarchy in case of police blunders or by some actions which will get her closer to the Hannibal’s philosophy, to name only these few examples.

Niveau scénario, le jeu nous conduira aux Etats Unis (Dragon Rouge, le Silence des agneaux) et en Italie (Hannibal).
Une démo n’est pas encore prévue mais la devteam indique qu’elle prépare une suprise pour le prochain E3.
Bien que le jeu provienne de la license cinématographique (Et on a souvent eu l’occasion de voir ce que ça donne avec des licenses comme Die Hard, pour ne citer que lui), tout semble présager le meilleur. Du moins les développeurs ont suffisament d’idées interressantes pour que la sortie du jeu se fasse désirer.