Le second DLC de Ghost Recon Wildlands arrive, un mois après le premier. Fallen Ghosts sera la suite directe du scénario de Wildlands. Après la chute du cartel Santa Blanca et de la milice Unidad, la Bolivie est victime d’une guerre civile (beau boulot la Ghost Recon). Une nouvelle faction fera son apparition, Los Extranjeros qui aura pour but d’éliminer les agents et citoyens américains sur le sol bolivien.

Les Ghosts auront donc pour mission de sauver les sujets de Donald Trump des balles de l’insurrection, grâce à leurs balles de la liberté. Malheureusement, la mission se soldera par un échec et les Ghosts se retrouveront au milieu de la jungle et sans support extérieur, à la merci de la nouvelle faction.

Los Extranjeros seront divisés en quatre types : Armored, Elite Snipers, Jammers (qui seront des brouilleurs sur pattes) et les Covert Ops (qui peuvent se rendre quasi-invisible). Fallent Ghosts comportera quinze missions de campagne avec quatre nouveaux bosses à éliminer. La jungle du DLC profitera aussi d’une refonte du système climatique. Vous jouerez un nouveau personnage au niveau 30 avec un level cap à 35. Neuf compétences seront disponibles, six nouvelles armes et quatre types de missions annexes avec des récompenses exclusives. Les difficultés « Avancé » et « Expert » ont aussi été retravaillé.

Le DLC sera disponible le 30 mai pour les joueurs ayant le season pass. Les autres devront attendre le 6 juin pour se l’offrir. Vous pouvez lire l’annonce complète sur le blog d’Ubisoft.

PARTAGER
Article précédentLawBreakers entame sa deuxième bêta fermée
Article suivantOverwatch : Un week end gratuit, une GOTY, des maps et Jeff Kaplan vidéaste
On a rencontré Masiko alors qu'il était en train d'insulter des fans de Blizzard sortant d'un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu'il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C'est donc naturellement qu'il est venu rejoindre l'équipe de NoFrag.