Ils le promettaient dans un tweet à l’occasion du patch hebdomadaire précédent, PUBG (comme disent ceux qui en ont marre de maltraiter leurs touches majs) reçoit un patch pour son premier mois d’accès anticipé. Ce patch est censé améliorer les performances, régler des bugs présents et ajouter du nouveau contenu. Rien de nouveau ou d’étonnant concernant un représentant du genre Battle Royal en accès anticipé.

L’équipe assure avoir réduit les chutes de FPS et avoir amélioré les performances sur les configurations plus modestes. Évidemment, l’optimisation de leur bébé ne se fera pas en un patch et ces améliorations se poursuivront tout au long de l’accès anticipé. Avec cela, ils ajoutent un serveur Test pour mettre leurs mises à jour en ligne, les tester une journée et les mettre en ligne sur les serveurs Live après s’être assuré que cette mise à jour ne sente pas le gaz et leur pète à la tronche une fois en ligne.

PlayerUnknown ajoute que les problèmes de lag serveur ne sont pas dus au matériel, à la taille des serveurs ou au nombre de joueurs. Selon lui, cela vient du moteur lui même et l’équipe travaille donc à la résolution de ce problème majeur. Une fois encore, cela prendra du temps, donc soyez patient et ne leur crachez pas trop dessus hein, soyez gentils.

Dans les ajouts de contenus et de gameplay :

  • Un pistolet mitralleur Vector pensé pour le tir rapproché ou à moyenne portée.
  • Une moto avec un sidecar. Une version sans sidecar sera ajouté ultérieurement.
  • Une nouvelle lunette de visée
  • Un masque balistique pour cacher vos vils visages
  • L’arbalète fait son retour
  • Une amélioration de l’état Revive
  • Il n’est plus possible de se soigner dans l’eau
  • Des ajustements sur l’équilibre des combats
  • De nouveaux sons

Pour lire le changelog complet, c’est sur le site de PUBG.

PARTAGER
Article précédentReflex Arena : une mise à jour avec un annonceur
Article suivantPrey : une visite guidée de la station Talos
On a rencontré Masiko alors qu'il était en train d'insulter des fans de Blizzard sortant d'un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu'il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C'est donc naturellement qu'il est venu rejoindre l'équipe de NoFrag.