Grand moment pour nos amis chinois : aujourd’hui, Valve et Perfect World* lancent officiellement Counter-Strike: Global Offensive** dans le pays le plus peuplé du monde et y annoncent un suivi intensif durant les prochains mois.

Bien que le jeu y soit officieusement téléchargeable depuis sa sortie, la firme américaine devait obligatoirement se conformer à la loi chinoise en s’associant à une entreprise locale afin de distribuer son jeu. Ce fut notamment le cas pour DotA 2***, dont Perfect World (qui possède déjà une flopée de JRMM**** à la qualité discutable) assure la distribution en Chine. Pas toujours pour le meilleur, mais tout de même.

La distribution de Counter-Strike: Global Offensive en Chine est censée mettre un terme à certaines injustices qui empêchaient jusqu’à présent les joueurs chinois de profiter des réjouissances du jeu compétitif en réseau. Davantage de serveurs et une traduction en chinois, notamment, qui rendraient obsolètes des clones comme CS Online et CrossFire.

Mais en quoi une telle annonce nous intéresse-t-elle, nous Européens injustement privilégiés ? Dans une conférence présentée par Perfect World pour accompagner la sortie du jeu, de multiples annonces ont été faites :

  • En Chine, les micro-paiements sur CS:GO passeront par Alipay, le plus gros service de paiement en ligne
  • Les serveurs de matchmaking***** officiels seront en 64-tick, alors que les serveurs communautaires officiels seront en 128-tick. Puisque c’est Perfect World qui gère la distribution du jeu, on ignore si ces changements parviendront jusqu’en Europe.
  • Les lois chinoises n’étant pas très rigolotes, l’identification sur CS:GO et Alipay pourrait imposer aux joueurs chinois de lier leur compte à un numéro de téléphone et à une carte d’identité. C’est déjà le cas en Europe avec le Prime Matchmaking (réservé aux comptes liés à un numéro de téléphone), mais la barrière de la carte d’identité devrait considérablement réduire les chances de croiser des tricheurs. De plus, les comptes bannis ne pourront plus utiliser les services de Alipay.
  • A partir du premier mai entrera en vigueur une loi chinoise imposant à tous les services de paris en ligne (les caisses d’armes de CS:GO en font partie) d’afficher les drop rates****** directement en jeu.
  • Valve travaillerait sur un nouvel anti-cheat******* basé sur une intelligence artificielle.
  • On nous parle également du portage de CS:GO sous Source 2 et de la nouvelle interface « Panorama » que DotA 2 utilise aujourd’hui.
  • La « prochaine grosse Opération » paraîtrait cet été, ses maps auraient déjà fuité.

La plupart de ces changements pourraient arriver assez rapidement, Perfect World évoquant une bêta pour le 18 avril prochain. Concernant les trois dernières annonces, on vous conseille par contre de prendre ces informations avec d’énormes baguettes pincettes en attendant un communiqué officiel de la part de Valve.


Cet article franco-français a été rédigé sous la tutelle de Jacques Toubon, que nous remercions pour ses traductions :

* Monde Parfait
** La Contre-Attaque : Offensive Globale
*** La Défense des Anciens 2
**** Jeu de Rôle en ligne Multijoueur de Masse
***** FaireMatchs
****** Taux de Chute
******* Contre-Tricherie

PARTAGER
Article précédentLe contenu continue de couler pour Overwatch
Article suivantDes mises à jour gratuites arrivent pour Ghost Recon Wildlands
Né dans la sueur des cybercafés des Hauts-De-France, Noddus a toujours vécu de drogues dures et d'eau tiède. Sa vie normale a pris fin le jour où il s’est aperçu que le PC familial pouvait faire tourner Quake III. Auparavant Blazingzboub, il a préféré renoncer à son passé honteux pour taper sa tête sur son clavier et se trouver une nouvelle identité : Noddus. C'est maintenant le renégat qui hante les couloirs de NoFrag, celui qui est toujours dans l'ombre, et dont on entend parfois les râles entre deux parties de Counter-Strike.