Ça bosse dur en ce moment chez New World Interactive. Alors qu’ils continuent tranquillement de mettre à jour Insurgency et qu’ils préparent la sortie de Insurgency: Sandstorm (sa suite prévue cette année sur PC et consoles), le studio vient de fixer la date de sortie de Day of Infamy au 23 mars prochain.

Pour rappel, Day of Infamy était à l’origine un mod de Insurgency le transposant à l’époque de la Seconde Guerre Mondiale. Le projet a ensuite été remanié en standalone, puis est sorti en Accès Anticipé en juillet dernier. On y avait joué durant sa version bêta, qui était déjà prometteuse. Aujourd’hui, après une dizaine de mises à jour majeures, le contenu du jeu s’est bien étoffé et un nouveau trailer est sorti pour marquer la fin de l’Accès Anticipé :


En l’état, DoI est une sorte d’hybride entre le côté arcade de Day of Defeat et la tension de Insurgency. La mise à jour de sortie prévue pour le 23 mars ajoutera un système d’unités militaires à débloquer avec de l’XP, une difficulté Commando Cooperative pour les matchs en PvE et deux nouvelles maps (Foy et Crete). Le map-pool final contiendra donc dix cartes.

Si vous voulez suivre le travail de New World Interactive, on vous conseille de surveiller leur chaîne Twitch chaque dimanche. Ils y montrent leurs différents projets, le petit dernier étant Born To Kill: Vietnam, un mod « Guerre du Vietnam » pour Day of Infamy. Et si on a bien suivi, il s’agit donc d’un mod pour un jeu issu d’un mod qui est lui-même issu d’un jeu issu d’un mod pour Half-Life 2.

PARTAGER
Article précédentSTRAFE repoussé au 9 mai
Article suivantHeroes & Generals change de moteur de rendu et lance un concours
Né dans la sueur des cybercafés des Hauts-De-France, Noddus a toujours vécu de drogues dures et d'eau tiède. Sa vie normale a pris fin le jour où il s’est aperçu que le PC familial pouvait faire tourner Quake III. Auparavant Blazingzboub, il a préféré renoncer à son passé honteux pour taper sa tête sur son clavier et se trouver une nouvelle identité : Noddus. C'est maintenant le renégat qui hante les couloirs de NoFrag, celui qui est toujours dans l'ombre, et dont on entend parfois les râles entre deux parties de Counter-Strike.