The Surge se dévoile via une seconde vidéo de démonstration de gameplay dirigée par le lead game designer sur ce Souls-like. Un peu plus longue que la précédente, elle ne présente pas non plus beaucoup de nouveautés.


La dernière production des créateurs de Lords of the Fallen compte séduire par son approche futuriste du genre et avec un système permettant d’arracher et porter les pièces d’armure des ennemis vaincus. Le combat se différencie de celui de ses pairs par la possibilité d’attaquer une partie du corps en particulier pour pouvoir l’arracher et s’en servir plus tard, ainsi que par son système d’attaques horizontales et verticales à la différence des attaques faibles ou fortes des autres Souls-like. The Surge semble aussi mettre l’accent sur le scénario contrairement aux jeux de From Software qui se montrent plus nébuleux.

Si vous êtes un habitué du genre, il y a peu de chance que vous soyez perdus, le trailer montre le contenu qu’on attend d’un jeu du genre, à savoir, les barres de vie et d’endurance, les débris de pièces détachées pour remplacer les âmes, un gameplay un peu lourd mais qui semble contrebalancé par un système de dash, des tonnes d’armes et de pièces d’équipement changeant la manière de combattre et surtout, des ennemis retors qui font de gros dégâts et qui sont souvent cachés par des level designers malicieux.

The Surge semble toujours prévu pour mai 2017. On espère cependant un bestiaire plus étoffé et des environnements différents. Même si les développeurs parlent d’un level design évolutif typique d’un Metroidvania, leurs trailers se contentent de présenter l’extérieur et l’intérieur d’une zone industrielle en ruine, un point noir pour un jeu aux idées aussi proches de celles de la franchise nipponne.

PARTAGER
Article précédentStarbreeze annonce Payday 3
Article suivantLa Suggestion de la Semaine #68 : HarmonQuest
On a rencontré Masiko alors qu'il était en train d'insulter des fans de Blizzard sortant d'un Mcdonald. Son accent chantant mêlé aux injures qu'il proférait lui ont tout de suite donné un air sympathique. Mais sous cette joviale façade, une envie le rongeait, il voulait faire fructifier son amour pour Duke Nukem 3D et avouer au grand jour sa FPSosexualité. C'est donc naturellement qu'il est venu rejoindre l'équipe de NoFrag.