A en croire la prophétie énoncée par quelques érudits sur Reddit, une nouvelle Opération de Counter-Strike: Global Offensive pourrait sortir prochainement. La dernière, Operation Wildfire, date de février 2015 et amenait avec elle (en plus des traditionnels skins et des missions) le remake de de_Nuke que la communauté réclamait à corps et à cris depuis plusieurs années. Il serait donc logique qu’une nouvelle mise à jour majeure paraisse dans les prochaines semaines. Ou les prochains mois, si on compte en Valve Time.

On sait aussi depuis la semaine dernière que Valve travaille officiellement sur une refonte de de_Dust2, comme ils l’ont fait pour quelques autres maps. Les rumeurs allaient déjà bon train au moment où de nouvelles lignes de code firent subitement référence à une version « hr-dust » de la map (et encore plus depuis qu’on a vu Jess Cliffe modifier la map sur son ordinateur), mais Valve l’a tout récemment retirée du map pool « Active Duty » qui définit la rotation des 6 maps en compétition. Après des années de bons et loyaux services, la map créée par David Johnston et depuis revisitée par tous les studios qui ont travaillé sur le jeu, est enfin écartée au profit de la nouvelle version de de_Inferno. Ça forcera déjà les joueurs à découvrir d’autres horizons, puis ça devrait amener davantage de variété lors des Majors pour toujours plus de matchs palpitants sur de_Cobblestone.


Il est difficile de savoir si cette nouvelle mouture du terrain de jeu favori de nos amis les russes sera jouable dans la prochaine Opération, ni même de connaître les changements que Valve compte y opérer. Mais dans tous les cas, on se réjouit d’avance à l’idée d’écouter le prochain kit de musique concocté par grabbitz, un type aux cheveux longs qui fait du dubstep chez Monstercat. Voilà qui devrait se synchroniser parfaitement au rythme des 360Noscope de vos prochaines fragmovies.

PARTAGER
Article précédentUne campagne Kickstarter pour BluAtomVR, un gilet et un pistolet en plastique
Article suivantL’E3 s’ouvre complètement au public pour la première fois
Né dans la sueur des cybercafés des Hauts-De-France, Noddus a toujours vécu de drogues dures et d'eau tiède. Sa vie normale a pris fin le jour où il s’est aperçu que le PC familial pouvait faire tourner Quake III. Auparavant Blazingzboub, il a préféré renoncer à son passé honteux pour taper sa tête sur son clavier et se trouver une nouvelle identité : Noddus. C'est maintenant le renégat qui hante les couloirs de NoFrag, celui qui est toujours dans l'ombre, et dont on entend parfois les râles entre deux parties de Counter-Strike.