Ça vous dit quelque chose Project IGI ? Et si je vous dis Project I’m Going In ? Il s’agit d’un FPS sorti dans les années 2000 (avec sa suite en 2003, Projet IGI 2: Covert Strike) mêlant infiltration et phases de gunfight (entre Hitman et Splinter Cell, l’infiltration c’était à la mode à l’époque) qui impressionnait surtout par la qualité de ses décors. En effet, Innerloop Studios, les développeurs, s’était servi d’un moteur d’habitude utilisé pour les jeux de simulations de vol. La distance d’affichage était très impressionnante, les montagnes jolies et l’IA nulle comme pas possible. Ça ne vous revient toujours pas ?


En voyant ça en 2003 c’était la folie.

Les fondateurs de Innerloop, ont entre-temps fondé le studio Artplant et travaillent sur Sky Fighter un shoot’em’up, mais ils sont surtout connus pour être l’équipe derrière Block’n’Load, un FPS free-to-play pas trop affreux. Cependant, il semblerait qu’ils n’aient pas oublié leur jeu d’origine, Project IGI, puisqu’ils viennent de racheter la licence à Square Enix. Les développeurs ont déjà annoncé qu’ils ne comptent pas faire une version remastérisée du jeu, mais bel et bien un reboot, capable « d’amener la franchise à un nouveau public. »

On attend de voir comment le projet va évoluer. Après tout, c’était un FPS agréable, Project IGI, si on oublie son IA désastreuse et son nom pas du tout inspiré.