Encore un épisode dans la série « ça va mal chez Crytek », après une vague d’employés se plaignant de ne pas être payés, l’entreprise allemande vient d’annoncer dans un communiqué qu’elle va fermer cinq de ses studios. Au final il ne restera plus que la maison mère à Francfort et Crytek Kiev. Comme ça c’est bien, plutôt que ne pas payer les gens, ils vont pouvoir en virer plein.

PARTAGER
Article précédentLe premier DLC de Battlefield 1 annoncé
Article suivantThe Beginning Hour, la démo de Resident Evil 7 est disponible sur Steam
Docteur en philosophie et arrogant personnage cultivé, il use de mots compliqués que seul ton grand-père qui s’endort devant des Chiffres et des Lettres connaît. Pedrodactyl dit à qui veut l’entendre qu’il est un joueur asocial et solitaire de S.T.A.L.K.E.R. ou DOOM mais il ne trompe personne, on sait tous qu’il cherche à passer pro sur Paladins.