Aujourd’hui, c’est le premier juin. C’est la date d’anniversaire de Markus Persson (qui achètera sûrement un nouveau Penthouse pour l’occasion), mais c’est aussi la date du premier renouvellement du Tipeee NoFrag, qui a dépassé les 2200 euros.

Au début de chaque mois, la somme indiquée sur la page Tipeee est actualisée pour ne laisser apparaître que les dons récurrents après déduction des dons ponctuels. Du premier au deuxième mois, la somme d’argent récoltée passe donc de 2200€ à 381€. Ce qui est tout à fait normal, puisque la plupart des dons qui ont été faits au lancement de la campagne étaient des dons ponctuels (principalement pour avoir un T-shirt, avoir bonne conscience ou simplement marquer zizi dans les commentaires).


Merci à tous pour vos commentaires.

Le lancement du Tipeee s’est très bien déroulé. Vous avez été nombreux à relayer l’information et à en discuter en commentaires. Nous remercions chacun de vous pour votre soutien (financier ou non) et sommes très contents de votre réaction. Kip a passé ces derniers jours à travailler sur les T-shirts (les Tipeurs concernés seront contactés) et le classement des donateurs.


Cliquez sur John Romero pour soutenir NoFrag

Le meilleur moyen de nous soutenir, c’est de faire un détour par notre page Tipeee, ponctuellement ou en lâchant une pièce tous les mois. Si chacune des personnes qui lit cette news nous balançait un euro à la tronche, on aurait déjà racheté la chaîne YouTube de Squeezie pour y publier des vidéos ASMR de déballage d’Amiibo commentées par Netsabes. Si vous croyez en notre projet, n’hésitez pas.

PARTAGER
Article précédentDeep Silver, Iceberg et Tripwire signent pour publier Killing Floor 2 sur PS4
Article suivantLes créateurs de Firewatch recherchent un nouveau directeur artistique
Né dans la sueur des cybercafés des Hauts-De-France, Noddus a toujours vécu de drogues dures et d'eau tiède. Sa vie normale a pris fin le jour où il s’est aperçu que le PC familial pouvait faire tourner Quake III. Auparavant Blazingzboub, il a préféré renoncer à son passé honteux pour taper sa tête sur son clavier et se trouver une nouvelle identité : Noddus. C'est maintenant le renégat qui hante les couloirs de NoFrag, celui qui est toujours dans l'ombre, et dont on entend parfois les râles entre deux parties de Counter-Strike.