David Brickley, le producteur d’Aliens VS Predator 3 chez Rebellion, s’est heurté à une résistance inattendue : à la fin d’une interview promotionnelle où on lui sert gentiment la soupe, Brickley se voit contraint de répondre à une question sur la présence de serveurs dédiés dans la version PC d’AVP 3. Il tente une première non-réponse vague ? Ca ne passe pas, et le journaliste de CVG, qui d’un coup se prend à rêver du prix Albert-Londres, ose insister et poser la question une deuxième fois.

David Brickley, bien embêté d’avoir à trouver une deuxième non-réponse, explique que faire des serveurs dédiés, ça coûte cher, et que tout ce que veut Rebellion, c’est la meilleure expérience possible pour le joueur. Et là, sentant l’esprit d’Ernest Hemingway lui-même le titiller, le représentant de CVG pose une troisième fois la question, en demandant une réponse claire. David Brickley botte en touche :

Comme je vous disais, le jeu est encore loin d’être terminé, donc je pense que ça fait partie des choses qui restent à décider.

Il ne faudrait pas que Rebellion tarde trop : avec une sortie calée par Sega pour début février, ça laisse trois mois à Rebellion pour se décider.

A noter une preview du multi chez jv.com et une autre sur gamespy, sans aucune mention de la question des serveurs.